La saxe

Les jardins du monde: Dresde dans le länder de la Saxe

Les dessous du tournage

13 février 1945, un déluge de feu s’abat sur la ville de Dresde. L'aviation alliée a décidé de réduire en cendres une des villes historiques de l’Allemagne.

Qui pourrait imaginer lorsque  l’on parcourt les rues de la cité  aujourd’hui, que ces deux nuits ont causé la mort de 35 000 personnes  et que tous les bâtiments étaient au sol. 

Saxe3
Saxe4

Après la guerre, les deux Allemagnes ont décidé de reconstruire, restaurer et conserver certains lieux importants de leur histoire, et en particulier des jardins, qui sont une part essentielle des vieux paysages culturels. En cela la Saxe est non seulement un pays de châteaux et de forteresses, mais également de jardins. 

Le Comité du Patrimoine mondial de l’Unesco a ajouté le paysage fluvial de Dresde, capitale de la Saxe, aux bords de l’Elbe, et le parc du Prince Pücker à Bad Muskauen Haute Lusace, à la liste des biens éminents du patrimoine culturel mondial ainsi qu’un bon nombre d’ouvrages de Saxe : des jardins environnants, des châteaux, des installations baroques et seigneuriales d’envergure, au sein de spacieux parcs paysagers.

 

 

 

 

 

L’attrait des jardins repose dans bien des cas sur la mise en regard d’une architecture représentative et de l’unité paysagiste qui s’y trouve assortie, comme le visiteur peut le constater entre autre à Moritzburg, à Pillnitz, ou en partie dans le Grand Jardin de Dresde.

Mais ne nous y trompons pas : le film n’est pas une promenade nostalgique au milieu de ce qui fut voici 60 ans réduit à un champ de ruine. Il révèle au spectateur des réalisations spectaculaires, tantôt témoignages d’une histoire extraordinairement riche, tantôt symboles de l’énergie d’un pays tout entier lorsqu’il fallut reconstruire, dans une région qui compte parmi les plus beaux jardins d’Allemagne.
¨

Saxe10

Saxe11

Saxe12

Saxe5

 

Le  personnage  essentiel dans la vie de la Saxe et de Dresde est sans conteste Auguste le Fort (1670 1733). Il fut prince grand électeur de Saxe et roi de Pologne Auguste II, dit le Fort (1670 -1733). Protecteur des arts, grand mécène, il fit de sa capitale Dresde la Florence de l'Elbe. Et c’est sur ces traces que nous visiterons les parcs et jardins qu'il fit bâtir durant son règne.

Roland Puppe , responsable pour la saxe des parcs et jardins, sera notre guide dans le Grand Jardin  de Dresde. Au cœur de la ville le lieu favori des habitants qui viennent y faire du sport, se promener ou tout simplement  l’admirer. 

 

 

Dans le centre historique  Zwinger, le premier bâtiment restauré après la guerre  Auguste le Fort l’avait fait  bâtir pour  y donner des fêtes . 

Christoph Munch nous expliquera  comment la restauration  de la ville a été menée à  son terme  et qu’elle en a été la philosophie

Après la  2° guerre  mondiale la Saxe faisait partie  de la RDA. Pour se nourrir les jardins ouvriers étaient pour beaucoup une nécessité. Aujourd’hui les colonies ( c’est ainsi que l’on désigne les jardins ouvriers ) sont toujours aussi nombreuses mais c’est pour le plaisir que les jardiniers s’y activent.    

Saxe6

Saxe7

A Groβsedlitz  Auguste le Fort a voulu édifier un nouveau Versailles. Il lui manque le temps et l’argent. On se promène aujourd’hui dans un unique jardin baroque  

 
Frithjof Pitzschel, Chef Jardinier sera notre guide.

Saxe1

Saxe2

 

 

C’est en train à vapeur que nous rejoindrons le château de Moritzburg, encore une folie d’Auguste le Fort.

Le château de Moritzburg est l’une des plus impressionnantes résidences de chasse d’Europe. Dominant un lac, la demeure, fondée à la Renaissance, fut agrandie pour Auguste Le Fort par l’architecte Pöppelmann, qui transforma l’ancien château en un majestueux bâtiment de 200 pièces, théâtralement incorporé dans le paysage.