Indonésie

Infos pratiques

Mitra Bali, Association balinaise de commerce équitable

Site Internet (en anglais).http://en.mitrabali.com

Info Indonésie

Portail francophone sur l'Indonésie possédant de nombreux liens et adresses.

http://www.infoindonesie.com

 

 

Les détails du tournage

 

Sissinghurst Castle est un site historique. Le nom vient de l'ancien anglais et signifie la clairière dans les forêts. Au Moyen-Âge, on y construisit une propriété protégée par un fossé. Ce premier bâtiment fut acquis en 1480 par la famille Baker, qui le remplaça par une gentilhommière. C'était dans le Kent une des premières grandes maisons à être construites en brique en non plus avec pierres et poutres. Les Baker étaient alliés par mariage avec les Sackville de Knole.

En 1756 la maison fut mise à la disposition du gouvernement qui l'utilisa comme prison au cours de la guerre de Sept Ans pour y garder plus de 3 000 prisonniers de guerre français. C'est de cette époque aussi que vient l'appellation de Castle of Sissinghurst. Après la guerre, la propriété se trouvait détruite aux deux tiers et, au cours de cinquante années qui suivirent, les bâtiments restés debout furent utilisés pour les pauvres de la commune.

En 1855 la propriété alla à la famille Cornwalli, qui construisit une ferme, puisque les vieux bâtiments étaient à peine habitables. En 1928 le tout resta en vente pendant deux ans avant leur découverte et leur achat par Vita Sackville-West et Harold Nicolson. Pour Vita Sackville-West, Sissinghurst représentait un lien symbolique avec Knole, où elle était née et qu'elle aimait. Elle était la fille unique et l'héritière de Lionel 3e lord Sackville mais, puisqu'elle était une femme, elle ne pouvait pas en hériter : Knole échut à son oncle.

Le jardin

 LE JARDIN

Harold Nicolson et Vita Sackville-West ont divisé le terrain, d'environ cinq hectares, en dix espaces fermés. Servent de murs non seulement des haies d'ifs à hauteur d'homme, soigneusement taillés; mais encore des murs appartenant aux anciens bâtiments et qui étaient restés debout.

Chacun des « jardins dans le jardin » obéit un thème bien défini ; c'est ainsi qu'on trouve le jardin blanc, le jardin aux roses et le jardin aux herbes. L'organisation du jardin allie la simplicité extrême de l'installation dans son ensemble à l'opulence de la plantation.

Le jardin paysage

Le cottage du sud, à la limite du jardin paysan, a été le premier bâtiment rendu habitable après l'achat de Sissinghurst. Le jardin paysan fut conçu comme un prolongement du jardin anglais classique. Puisqu'aussi bien Vita Sackville-West que Harold Nicolson se passionnaient autant pour les fleurs, la différence de leur goût peut se voir ici dans ce qu'ils préféraient. Alors que Harold Nicolson s'attachait surtout à la forme, mais admettait des différences, c'est l'opulence que préférait Vita Sackville-West, mais autant que possible en une seule couleur (qui dépendait de la saison). Le banc de jardin à côté du jardin paysan est une idée d'Edwin Lutyens. A l'autre extrémité de l'allée, près du petit canal, se trouve une statue du dieu grec Dionysos.

Le jardin aux roses

La passion de Vita Sackville-West pour les anciennes variétés de roses explique l'existence de ce jardin. Elle aimait le luxe de ces fleurs, le velours de leurs couleurs et la suavité de leur parfum, et tenait à ce qu'elles ne fleurissent qu'une fois par an (en juin), contrairement aux variétés actuelles. Aujourd'hui, la floraison du jardin est prolongée par les plantes vivaces et les clématites qu'on y a ajoutées.

 

Le passage des tilleul

C'est l'œuvre de Harold Nicolson. Il a voulu créer ainsi un jardin italien classique, avec des petites statues à chaque extrémité, et égayé par des poteries en terre cuite toscanes. Le passage des tilleuls est un jardin de printemps, en friche le reste de l'année. Les nombreux bulbes dans le sol empêchent toute autre plantation. Seules les fleurs dans les poteries en terre cuite fleurissent en dehors de cette période de l'année.